NATHALIE MAILLET ET CHRISTOPHE DE FIERLANT RELEVENT LE DEFI DE LA NASCAR A L’EUROPEENNE !

C’est qu’ils y sont parvenus, puisqu’à partir de cette saison 2012, la compétition portera officiellement le nom d’Euro Racecar NASCAR Touring Series, signe d’une reconnaissance officielle des têtes pensantes de la plus populaire de toutes les disciplines moteurs aux Etats-Unis !
Le championnat débutera officiellement le week-end de Pâques, sur le circuit français de Nogaro. Et si plusieurs concurrents belges sont attendus au départ, on note avec délectation l’arrivée du Racing Club Partners, jusque-là actif sur la scène nationale, que ce soit en Fun Cup ou en BTCS, avec le fameux Roadster S ou encore l’Audi A4 Silhouette S1. Aux manettes de ce club de partenaires passionnés de compétition automobile, Nathalie Maillet est aussi, et on le sait moins, une inconditionnelle de NASCAR ! « Depuis un déplacement en Floride pour assister aux mythiques Daytona 500, je suis devenue totalement accroc à la discipline, sport-spectacle par excellence, explique Nathalie. Comme les promoteurs de l’Euro Racecar Series font leur job très sérieusement, j’en ai parlé avec Christophe de Fierlant, qui m’accompagne dans bien des aventures en sport auto ces derniers temps, et nous avons décidé d’embrayer avec le Racing Club Partners, qui engagera un châssis, coiffé d’une carrosserie de Chevrolet Camaro, et nous porterons fièrement le numéro #46 d’un bout à l’autre d’une saison qui passera par Spa, dans le courant du mois de juin… »

Un bolide qui bénéficiera du partenariat du Gonneau Racing de Vincent Gonneau, qui aligne d’autres voitures dans cette Euro Racecar NASCAR Touring Series 2012. Au volant de cette #46 Racing Club Partners, Nathalie Maillet prendra part aux courses de la catégorie Elite, tandis que Christophe de Fierlant évoluera en Open. « Chaque meeting repose en fait sur trois courses, poursuit Nathalie. Il y a un sprint Elite et un sprint Open, des épreuves de 25 minutes chacune. On y ajoute une endurance de 60 minutes, au cours de laquelle les deux pilotes se relaient. Après Nogaro, nous irons rouler à Brands-Hatch, à Spa, sur le petit ovale de 600 mètres créé pour l’occasion dans la ville de Tours, puis à Valencia et au Mans. Et pour ceux qui le souhaitent, une course hors-championnat est organisée en fin de saison à… Daytona ! Sur le superspeedway ! La boucle est donc bouclée… »

Si on ajoute des directs et/ou différés sur Motors TV, et un prize-money de près de 150.000 € pour l’ensemble de la saison, on obtient un cocktail forcément détonant. Presque autant que les bolides eux-mêmes, d’ailleurs, qui affichent une coquette puissance de 450 chevaux, étant propulsés par des V8 Chevrolet de 5735cc, le tout accusant 1170 kilos sur la bascule. « On peut donc parler d’une vraie auto de course, très virile, reprend Nathalie Maillet. Et les premiers essais ont surtout permis de s’acclimater au pilotage d’un tel bolide. Toute l’astuce consiste à bien saisir le niveau d’adhérence, histoire d’aller le plus vite possible sans provoquer de décrochage. J’espère que cette première saison en Euro Racecar NASCAR Touring Series va me permettre de monter en puissance, surtout quand on sait que je vais évoluer avec les meilleurs pilotes, dans la catégorie Elite. Si je peux revendiquer à la régulière un top 10 à la mi-championnat, le pari sera réussi. Je pense par contre que Christophe de Fierlant va en surprendre plus d’un en catégorie Open. Il se sent bien dans l’auto, et ses derniers chronos avec le Roadster S étaient vraiment bons. »

Venons-en à ce qui fait la force du Racing Club Partners, à savoir les… partenaires. Et ils sont déjà nombreux à avoir renouvelé leur confiance à l’aube de cette aventure aux accents américains… Citons Spie Batignolles Est, WIB, Aéroplano, Berthold, Churchill-Hui International, City Bank, Colle TP, Fiduciaire LPG, H2a, Iris, ISA Sécurité, Laurent, Livevents.be, Logomotif, Motor Parts, Pilotechnik – Effikass, Palazzo, Ravago, Sieb, Woodfox Autographs. Une liste non-exhaustive, bien sûr ! En attendant, cap sur le circuit Paul Armagnac de Nogaro, dans le Gers, pour les premiers vrombissements de la saison. Lady and Gentleman, Start your Engine…

You must be logged in to post a comment.