NOGARO 200 COMMUNIQUE

Avec l’hiver qui nous quitte… sur la pointe des pieds, c’est la saison des compétitions sur circuit qui redémarre.

L’occasion de faire le point sur les activités de Racing Club Partners cette année. Franz Dubois et Nathalie Maillet n’ont pas chômé durant l’hiver.

«La Race Car est une voiture très valorisante à piloter, explique Nathalie, car elle est quelque peu surmotorisée et l’importance du pilote est donc déterminante. Il faut de l’expérience et de l’habitiude pour tirer la quintessence de cette voiture qui affiche quand même 450 chevaux… Après une première année, nous nous sentons prêts, Christophe et moi, à relever le défi.»

Le championnat est basé sur des sprints. Au menu de chaque week-end de course, essais libres, essais officiels, deux courses « Elite » et deux courses « Open » de 30′ chacune. De quoi se faire plaisir et de vivre de belles passes d’armes. Avec 26 voitures sur la grille de départ, la lutte s’annonce pour le moins acharnée.

Parallèlement au championnat, Nathalie et Christophe disputeront également une endurance de 6 heures sur le circuit espagnol de Motorland Aragon, au tout début du mois de septembre. Ils seront rejoints par Benoît et Nicolas de Keijser qui se partageront le volant de la deuxième voiture du team. Cette voiture sera également engagée, course par course, au cours de la saison.

Et pour compléter ce programme, Nathalie et Christophe disputeront également les 3000 Km Be Trophy, en compagnie de Frank Pelle et Peter Van den Bossche.

Racing Club Partners, c’est non seulement une équipe de course, mais c’est également des incentives. Ainsi le « Roadster Club » permet à tous de s’initier aux joies du pilotage, parfaitement encadrés par des professionnels.

Un peu en manque de condition physique, Nathalie Maillet a réussi le 16e temps des essais, après une belle progression du chrono par rapport aux essais libres (1,7 seconde).
Lors de la première course « Elite », Nathalie remonte à la 12e place avant l’entrée en piste de la Safety Car. Lors du re-départ, Nathalie fait parler son expérience et se glisse en 8e position. Mais au freinage de l’épingle, petit cafouillage entre plusieurs voitures: la Race Car n°46 sort dans l’herbe et ne peut repartir qu’en 16e position, une place que Nathalie gardera jusqu’à l’arrivée.

La 2e course se déroule sur une piste totalement mouillée. L’envol de Nathalie est parfait: partie de la 16e place, la pilote belge se retrouve rapidement en 8e position. Mais des petites coupures électriques perturbent sa course et Nathalie doit finalement se contenter de la 11e place, synonyme de 2e place dans le Trophée Challenger.

De son côté, Christophe de Fierlant se retrouvait au départ de la première course « Open » après avoir réussi un encourageant 12e temps.
Départ prudent comme à son habitude du pilote de la Race Car n°46 qui laisse les pilotes les plus « chauds » prendre des risques. Christophe prend alors un bon rythme et, sur une piste piégeuse, remonte dans le peloton pour finir à la 11e place et surtout la 2e de la catégorie « gentleman » qui reste le premier objectif du pilote belge. Au passage, Christophe a amélioré son temps des essais de près d’une demi-seconde.
La deuxième course se dispute sous une pluie qui n’a rien de « pascale »… Parti 9e (sur base du temps réalisé lors de la première course), Christophe ne peut éviter le traditionnel accrochage du départ. Pas de dégâts sur la voiture, mais un problème de batterie fait perdre un tour au pilote Racing Club Partners. Le reste est alors question d’amusement: Christophe s’en donne à coeur joie sous la pluie, remonte pas mal de voitures sans bien entendu pouvoir combler son handicap. Christophe termine finalement 16e, non sans avoir joliment signé le 3e temps en course.
Prochaine course à Dijon dans un mois.

Racing Club Partners, c’est non seulement une équipe de course, mais c’est également des incentives. Ainsi le « Roadster Club » permet à tous de s’initier aux joies du pilotage, parfaitement encadrés par des professionnels.

You must be logged in to post a comment.